Millau Free Vol

Club de vol libre

Millau Free Vol

Club de vol libre

Voyage du club au Grand Bornand

 

Une invitation, cela ne se refuse pas. La MJC Rodez nous avait proposé de nous joindre à eux pour une semaine au Grand Bornand. Une belle occasion de se dégourdir les plumes dans un des plus beaux coins de France pour voler. Une petite journée de pluie pour faire la route au frais et nous nous retrouvons au camping du crêt. Tous les soirs, nous serons jusqu’à vingt pour un apéritif et un repas dont la diététique ne pouvait laisser aucun doute quant à notre condition de sportif de haut niveau. La première journée est marquée par un vent modéré en altitude. Ce sera pur shopping pour les uns, et randonnée pour ceux qui sont un peu justes en condition physique. C’est lundi que les choses sérieuses commencent. Briefing top par Bison puis décollage sur les pentes raides du Mont Lachat. Un large tour du bocal pour commencer, le Jallouvre, le Bargy, puis retour sur les Aravis, via le Danay, étrangement turbulent. Les jeunes (Vincent, Arnaud) pousseront jusque dans les Bauges et retour bien entendu. Quasiment le même scénario pour le deuxième jour, mais en décollant un peu plus tard pour raccrocher les Aravis directement en face Ouest. Ce sera la journée de notre JJ, qui, après les Aravis, profitera d’un joli plafond à la pointe percée pour plonger jusqu’à Samoens. Pendant ce temps, Bison, accompagné de Gwenn ira à son tour visiter les Bauges. Mercredi, des plafonds encore plus hauts sont annoncés. La bande ira frayer jusqu’à Chamonix. Le retour sur les Aravis sera assez chimique, et le poser carrément périlleux pour certains, à cause d’un petit vent de Nord qui perturbera les brises assez sauvagement. Ce sera mon tour d’aller visiter les Bauges, avec un retour bien compliqué avec cette brise, et un atterrissage du même acabit. Jeudi, un peu fatigués, nous choisirons l’option Annecy, pour également tester une sellette. Mauvaise option puisque nous ne décollerons même pas. Les autres se contenteront d’un large tour du bocal. Un bel orage clôturant la journée. Retour quasi général le vendredi, avec un petit vol du matin pour certains. Un grand merci à Alain pour son invitation, la rencontre entre les deux clubs ne pouvait pas être plus conviviale. Merci également aux filles qui se sont dépensées sans compter pour nourrir cette horde affamée. Nous avons eu des plafs tous les jours à plus de 3000, et le survol des Aravis reste un moment précieux dans la vie d’un parapentiste.

 

Jacques Bascou..... images de Vincent

images de Voncent