Millau Free Vol

Club de vol libre

Millau Free Vol

Club de vol libre

Coupe Clémentine 2020

C’est notre Jesus préféré qui nous engagera dans l’aventure de la Coupe Clémentine: Un voyage en Corse ne peut qu’être agréable, aussi, beaucoup feront le choix de prolonger le séjour par quelques journées de tourisme.

Les prévisions météo sont quasiment catastrophiques pour cette édition, pourtant, seuls quelques uns abandonneront.

La tempête Alex qui sévit sur le continent provoquera l’annulation de quelques ferries, mais globalement, nous n’avons pas entendu parler, lors des traversées, d’appatage excessif de la part de nos participants.

Le camp de base est situé au camping A Marina, à quelques mètres de la plage de Liscia. Les volants pourront ainsi profiter sans complexe des journées volables. Sans parler de nuits bleues:  nous avons pu noter quelques épiques combats dans pas mal de chambres, le moustique Corse ne laissant aucun doute quant à son goût pour la chair continentale.

Le repas d’accueil au gite de Momo a permis quelques retrouvailles, et c’est avec honneur que nous avons eu droit à un bizutage en règle. (secret pour laisser la surprise aux compétiteurs 2021)

Nous avons eu trois journées de vol, du mardi au jeudi. La première sur les sites du Gozzi et de San Bastiano nous a fait comprendre pourquoi les organisateurs étaient intraitables quant au respect de la règlementation aérienne.

C’est assez surprenant en effet de voir un avion de ligne passer dans la vallée devant le décollage.

C’était assez surprenant également de plonger sous le vent, juste quelques dizaines de mètres au dessus de la crête, pour aller atterrir sur la plage.

Surprenant, mais absolument délicieux.

La deuxième nous a conduit à Véro, un peu plus à l’intérieur des terres. Comme souvent en bord de mer, les plafonds sont bas, et Ludo nous affichera une belle banane en étant le seul millavois à poser sur la plage. Un petit cross, mais grand par le plaisir et la beauté du site.

Nous réaliserons ensuite le vol du soir depuis San Bastiano, avec de tout petits thermiques délicieux et amicaux.

Dernier jour de vol encore depuis Véro. Les conditions plus faciles permettront à tout le monde de poser sur la plage, sauf Dub’s qui avait oublié ses gants. A noter qu’un individu avec une voile rouge a mis sa voile dans les kékés au déco, mais bon, ce sont des choses qui arrivent.

Ensuite, ce sera du tourisme pour tout le monde, jusqu’à une semaine pour les plus chanceux. Les conditions météo ont été moins exécrables que prévu, ce qui a permis une joli virée jusqu’au Cap Corse, quelques nuits où les Camping-car se sont fait secouer par la tempête, et bien sûr une étude sérieuse de la culture Corse (charcuteries, vins, …).

Jacques